La bulle du marché des obligations à haut rendement

Avec le phénomène de baisse des taux d’intérêt qui touche la plupart des économies dans le monde, les investisseurs étaient désespérément à la recherche de savoir ou investir et si possible avec un rendement acceptable. Ils se sont alors rués vers les obligations à haut rendement, un marché qui a littéralement explosé ces derniers mois. Conséquence logique de ce mouvement, la formation d’une bulle sur ce marché qui pour le moment est contenue mais qui pourrait bien éclater d’un moment à l’autre. Pour l’instant, il n’y a pas eu encore beaucoup de défaillances et la plupart des investisseurs ont eu un retour plutôt positif concernant leur investissement. Mais dans un contexte où les prix des matières premières, particulièrement ceux du pétrole, ont commencé à baisser, cela a eu une conséquence directe sur la dette des grandes entreprises liées au secteur de l’énergie. Or, c’est justement ce type d’entreprise qui représente 15 à 20% du marché des obligations à haut rendement. On peut donc s’attendre dans quelques semaines à une dégradation des notes de ces entreprises, ce qui va évidemment amplifier la formation de la bulle et sa probabilité d’éclater.

Diversifier ses investissements par précaution

Pour ceux qui suivent l’actualité boursière, particulièrement les analyses de professionnels du secteur, on constate une part de plus en plus importante d’analystes se montrant pessimistes concernant l’avenir de l’économie mondiale, évoquant le risque d’un krach boursier. Nous vous recommandons, si vous êtes dans une stratégie de long terme, d’alléger vos positions boursières via votre broker en vue d’investir dans d’autres secteurs qui pourraient offrir de bons rendements, comme l’immobilier, le vin ou l’art par exemple. Il est toujours bon de diversifier ses investissements et étant donné la conjoncture actuelle ce conseil est à appliquer impérativement.